Bienvenue sur le site de la Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie !

Vous trouverez ici toute l'actualité de la Fnek ainsi que les dernières informations concernant les études en Masso - Kinésithérapie.

Bonne visite !

S'abonner  fedeFNEK sur Twitter

Retour sur l’arbitrage : mépris des problématiques étudiantes

Soumis le sam, 13/10/2012 - 23:41

 

 

Ce vendredi 12 octobre, la FNEK était reçue au cabinet du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé par le Conseiller pour l'Enseignement Médical et la Recherche de Marisol TOURAINE, Djillali ANNANE. L’ensemble des étudiants en kinésithérapie attendait des avancées concrètes sur leur réforme à la suite de ce rendez-vous. Malheureusement l’avenir de la formation en kinésithérapie s'assombrit de jour en jour ...

 

En préambule du rendez-vous, Monsieur ANNANE a précisé que la Ministre “n’avait pas encore arbitré”. Le ton était donné : l’arbitrage du 28 octobre 2011 n’est plus d’actualité ! Les représentants étudiants reçus ont exposé les principales positions de la FNEK afin d’entamer un dialogue constructif. Les réponses ont été cinglantes :

 

          - La 4e année de formation ne présenterait aucun intérêt,

          - La sélection par PACES serait logistiquement impossible,

       - L’intégration universitaire serait trop coûteuse et des universités autonomes ne permettraient pas de cadrage national

           - Rien ne peut être fait pour les frais de scolarité, et le concours PCB n’est même plus remis en cause !

Communiqué de presse de la FAGE: Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche : Quid des étudiants en santé ?

Soumis le sam, 13/10/2012 - 15:46

Le 18 novembre 2008, la DHOS (Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins) et la DGES (Direction Générale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche) avaient mené conjointement le lancement de la concertation sur l’intégration des formations de Santé au LMD (Licence Master Doctorat).


De nombreuses études se sont succédé, de plus ou moins bonne qualité, sans aucun aboutissement (M. Debouzie[1]; M. Berland[2] ; MM. Morelle, Veyret, Lesage[3] ; IGAS-IGAENR[4]; M. Domergue[5]; MM. Hénart, Berland, Cadet[6])


A l’heure des Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’ensemble des étudiants en santé souhaite rappeler à Mme Fioraso, leur appartenance à l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.


C’est pourquoi, la commission sectorielle santé de la FAGE, représentant l’ensemble des étudiants en Santé, propose aux instances tutélaires une série de propositions concrètes afin que leurs formations se construisent en adéquation avec les besoins de leurs futurs patients.


Ainsi, il est évident que seule l’université est apte à former les futurs praticiens par la mise en place dans son intégralité du Processus de Bologne et non pas simplement par l’adaptation, restreinte, du LMD. Il devient urgent de respecter la philosophie de celui-ci et de rendre l’étudiant acteur de sa formation, au centre de ses apprentissages. Il est indispensable que Mmes les Ministres Fioraso et Touraine s’accordent sur ce point crucial qu’est l’intégration universitaire des étudiants en santé.

Gouvernement de Jean Marc Ayrault : Un discours porté sur la jeunesse mais une réalité bien loin des déclarations!

Soumis le jeu, 11/10/2012 - 11:24


Paris, le jeudi 11 octobre 2012

 

Gouvernement de Jean Marc Ayrault :

Un discours porté sur la jeunesse mais une réalité bien loin

des déclarations!

 

 

Depuis la prise de fonction du gouvernement, l’un des principaux projets est l’épanouissement de la jeunesse. Aujourd’hui, la réalité est bien loin des discours énoncés pendant la campagne présidentielle. La Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie -FNEK- adhérente à la Fédération des Associations Générales Étudiantes -FAGE- s’inquiète du manque de considération des étudiants en kinésithérapie.

L’adhésion à l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes restera finalement obligatoire!

Soumis le mar, 09/10/2012 - 18:22

Revirement de situation vendredi dernier sur l’obligation d’adhérer à l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes. En effet, après avoir annoncé en juillet qu’elle souhaitait rendre facultative l’adhésion à l’Ordre, la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé revient sur sa décision en annonçant que cela concernerait seulement l’Ordre des infirmiers.
Lors du dernier Conseil d’Administration à Orléans, les administrateurs de la FNEK ont décidé qu’ils ne se positionnaient pas dans les conflits en lien avec l'Ordre professionnel.

Le 16 Juillet dernier, Madame Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, annonçait dans une lettre adressée à l’AFP qu’elle souhaitait revenir sur l’obligation des professionnels paramédicaux d’adhérer à l’Ordre en engageant rapidement des modifications législatives. Ce message concernait alors les infirmiers, les pédicures podologues et les masseurs-kinésithérapeutes.

Cette annonce avait suscité de nombreuses réactions au sein de la profession. Aujourd’hui plus de 90% des kinésithérapeutes adhèrent à l’Ordre.

Le 25 septembre, Monsieur Jean-Marie Le Guen, député de la 9e circonscription de Paris, a regroupé ces 3 mêmes ordres dans une proposition de loi, visant à instaurer une adhésion facultative aux ordres paramédicaux.
http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/propositions/pion0209.pdf

La réforme de la formation en kinésithérapie, beaucoup d'annonces pour peu de réponses

Soumis le jeu, 04/10/2012 - 19:42

Le 4 juin dernier, le gouvernement récemment élu avait décidé de reporter l’application de la réforme de la formation initiale en kinésithérapie pour la rentrée 2013. Près de 4 mois se sont écoulés, et aucune avancée réelle n’est constatée. La Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie (FNEK) - adhérente à la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) - s’élève contre ce statut quo inexpliqué.

Le 13 juillet dernier, date de la dernière réunion de réingénierie, un débat a eu lieu au sujet de la compétence 7 et du terme “Concevoir un projet de recherche”. Seule la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) contestait cette formule, malgré un souhait unanime des organisations présentes autour de la table. Les représentants de la DGOS ont annoncé une reprise des travaux pour début septembre.

Après un silence radio pendant tout le mois d'août le ministère des Affaires Sociales et de la Santé a convoqué le 19 septembre l’ensemble des représentants du monde de la kinésithérapie pour une réunion d’information au sujet de la réforme : cette réunion a été annulée sans aucune justification.

Face à ce constat alarmant, les étudiants s’inquiètent une fois de plus pour l’avenir de leur formation. La FNEK demande le respect des engagements pris par le gouvernement au début de son mandat, c’est à dire donner la priorité à une jeunesse qui ne demande qu’à s’épanouir dans sa profession et dans la société d’aujourd’hui. Cet engagement passe par une reprise des travaux de réingénierie dès le mois d’octobre afin d’obtenir la sortie du décret le plus rapidement possible.