Bienvenue sur le site de la Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie !

Vous trouverez ici toute l'actualité de la Fnek ainsi que les dernières informations concernant les études en Masso - Kinésithérapie.

Bonne visite !

S'abonner  fedeFNEK sur Twitter

Pétition de soutien aux étudiants en kinésithérapie en faveur de la reconnaissance de leur formation et de leur profession

Soumis le ven, 08/02/2013 - 15:58

Les étudiants kinés indignés : La FNEK appelle au rassemblement !

Soumis le lun, 04/02/2013 - 16:06

fnekmanif

          Vendredi 25 janvier 2013, le gouvernement annonçait aux organisations représentatives de la profession de kinésithérapie l’arbitrage concernant la réforme de la formation. Celui-ci prévoit une reconnaissance du Diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute au grade de Licence, avec une possibilité de reconnaître l’année préparatoire à la formation par des ECTS [1] . Les étudiants s’indignent contre cette décision qui va à l’encontre du principe d’égalité des chances de l’Enseignement Supérieur et de l’évolution des besoins en santé.

 

          La Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie - FNEK - adhérente à la Fédération des Associations Générales Étudiantes - FAGE - réunie en assemblée générale ce week-end avec tout son réseau, a décidé de réagir avec détermination.

 

Février: mois de la Prévention, Citoyenneté et Jeunesse

Soumis le ven, 01/02/2013 - 17:54

Initié l'année dernière, le mois de la Prévention, de la Citoyenneté et de la Jeunesse (mois de la PCJ) se déroule pour son édition 2013 durant tout le mois de Février. Organisé par la Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie (FNEK), cet évènement permet à tous les étudiants kinés de France de se mobiliser et de participer à des actions diverses.
Le principe est simple : durant un mois, chaque association kiné de France doit monter une action qui entre soit dans le cadre de la prévention, soit dans le cadre de la citoyenneté ou encore dans le cadre de la jeunesse. Le but est d'obtenir un maximum de participation de façon à mettre en avant l'engouement national des étudiants kinés pour la PCJ et surtout d'inciter les étudiants à développer leur imagination et leurs capacités à s'investir dans un projet commun.

Au programme de ce mois de Février 2013 :

- des actions de prévention : les étudiants pourront sensibiliser les autres étudiants ou même la population générale sur des sujets divers (risques de l'alcool, mal-être des jeunes, maladies sexuellement transmissibles, hygiène de vie etc). Par exemple, des soirée responsables, des stands d'échauffements sportifs ou d'étirements, de l'éducation sur la contraception dans les lycées... et bien d'autres encore !

L’Ordre appelle à la raison pour assurer la qualité des soins et la sécurité des patients

Soumis le mer, 30/01/2013 - 18:03

          L’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes, en tant que garant de la sécurité des patients et de la qualité des soins, est particulièrement attentif à l’évolution de la qualité de la formation des masseurs-kinésithérapeutes (MK) en adéquation avec l’évolution des connaissances, des pratiques et des recommandations internationales. C’est pourquoi le Conseil national participe activement depuis 2007 aux travaux de réingénierie sur la nécessaire réforme de la formation des masseurs-kinésithérapeutes.

          A cet égard, l’arbitrage du 25 janvier 2013, signé conjointement par Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la santé, et Geneviève FIORASO, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s’il venait à se confirmer, constituerait un coup d'arrêt sans précédent pour l'évolution de la formation et in fine pour la qualité des soins dispensés quotidiennement à plus d’un million de Français en moyenne.

          Cette réforme, en maintenant le concours statutaire pour certain(e)s candidat(e)s et en refusant de définir et d’intégrer pour tous l’année de préparation au concours et les années de formation dans un parcours universitaire, renforcerait les inégalités sociales et géographiques du processus de sélection. La réforme proposée installerait une inégalité de plan de carrière, de formation, de compétences, de qualité des soins et de sécurité des patients.

          Surtout, derrière l’annonce triomphante de l’intégration de la formation des MK dans le schéma LMD (Licence-Master-Doctorat) se cache une stagnation sans précédent de la formation en masso-kinésithérapie qui, dans la réalité dure déjà quatre ans.

Courrier officiel des ministres sur la réingénierie de nos études!

Soumis le ven, 25/01/2013 - 18:20