L’entrée en études de masso-kinésithérapie

L'entrée en études de masso-kinésithérapie

Lors du discours du 18 septembre 2018 du Président de la République, les mesures de la Stratégie de Transformation du Système de Santé (STSS) “Ma Santé 2022 : un engagement collectif” ont été présentées. Parmi celles-ci apparaissait la volonté de mettre fin au Numerus Clausus et à la PACES pour la rentrée 2020, remplacée par un système permettant la diversité des profils étudiants, ainsi qu’une meilleure orientation.

Depuis le 12 octobre 2018, l’ensemble de la profession a participé activement dans le sens de cette réforme, en revendiquant l’intégration des étudiants en masso-kinésithérapie à ce projet. Le 05 novembre 2018, la FNEK publiait sa contribution sur la réforme de l’entrée en études de santé, portant ainsi les souhaits des étudiants sur cette réforme majeure.

Suite à un important travail de lobbying et de négociations, nous avons pu obtenir une promesse d’intégration à la Réforme du Premier Cycle. Nous pouvons aujourd’hui affirmer que l’entrée en étude de masso-kinésithérapie se fera selon des modalités similaires à celles des filières MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie), à savoir par une Première Année Spécifique Santé (PASS), à majorité d’enseignements en santé, ou bien par des Licences à Accès Santé (L.AS), qui sont elles à minorité d’enseignements en santé.

La FNEK a publié le Kit d’Aide à l’Orientation des Lycéens (KAOL) afin de communiquer au sujet de ce nouveau mode de fonctionnement, et de favoriser ainsi l’orientation en masso-kinésithérapie. Vous y trouverez les explications du nouveau fonctionnement ainsi que la liste des voies d’accès possibles par Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK).

Comment y accéder ?

L’ONISEP a récemment publié une infographie répondant à notre besoin de communication au sujet de la réforme d’entrée en études de masso-kinésithérapie. La FNEK est aujourd’hui soulagée par cette communication permettant de rassurer les lycéens et leurs familles en attendant la publication officielle de notre arrêté.

Hadrien Thomas

Président

AnaIs Cheddadi

Chargée de mission Enseignement Supérieur