Communiqué de presse – 15/11/2019

Recommandations de la HAS sur la bronchiolite : la position des étudiants en kinésithérapie

Le 14 Novembre, la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié de nouvelles recommandations sur la prise en charge de la bronchiolite chez le nourrisson. Les représentants de la profession ont alors publié un communiqué de presse, et dans l’urgence, le logo de la FNEK y a été associé sans notre accord final. Nous souhaitons, via ce communiqué, rétablir et expliciter notre position.

Pour rappel, la FNEK a récemment pris position pour la promotion de l’Evidence Based Practice (EBP). Ces recommandations s’appuyant sur des données et études scientifiques récentes ont eu pour conséquences logiques de ne pas retenir les études actuelles sur les formes de bronchiolites traitées en ambulatoire, n’étant pas d’une qualité méthodologique suffisante.
En effet, selon les nouvelles recommandations de la HAS, le drainage bronchique est “non recommandé” en phase aiguë et “non recommandé” en libéral par “manque de preuves”. Pour autant il est précisé que le kinésithérapeute est et reste un acteur majeur dans l’éducation des parents mais aussi dans le suivi de l’enfant.

Afin de continuer d’assurer la qualité des soins et la sécurité des patients, la FNEK demande une communication sur l’ensemble de ces recommandations sans déformation. Nous appelons également le grand public à une vigilance sur ce qu’ils peuvent trouver dans les médias.
En tant qu’instance représentative des étudiants en kinésithérapie, la FNEK échangera avec les différents acteurs dans le but de poursuivre ce travail de promotion de notre profession dans le respect des données actuelles de la science. Des infographies et différentes communications pour vulgariser et expliquer ces nouvelles recommandations seront diffusées ces prochains jours auprès des étudiants, professionnels de demain.