Le Questionnaire sur les Conditions de Vie Etudiante (QCVE) édition 2020 est disponible sur notre site !

Il en ressort que les étudiants en masso-kinésithérapie de France sont principalement issus des classes sociales supérieures : une sélection sociales par l’argent est toujours présente pour notre formation. Elle est d’autant plus présente en Ile-de-France qu’en Province et s’explique par un coût élevé de la scolarité et de la vie courante.

Les services du CROUS sont encore très méconnus par les étudiants MK qui n’ont souvent pas accès aux infrastructures tant au niveau des logements, de la restauration, des aides financières, de la santé ou encore de la culture. Cette méconnaissance est encore une fois plus importante en Ile-de-France qu’en Province. Il est important de sensibiliser les directeurs des instituts à la nécessité de présenter ces services à leurs étudiants.