Les absences en stage

Les présences :

La présence sur chaque stage ne peut être inférieur à 80% du temps prévu. La durée cumulé des absences ne peut dépasser 10% de la durée totale des stages sur l’ensemble du parcours de formation clinique. Au delà le stage fait l’objet de récupération. 

(Arrêté du 17 avril 2018 modifiant l’arrêté du 21 avril 2007, Titre II : de la formation, Chapitre 1er : présence et absence aux enseignements, Article 41)

Les absences :

Toute absence en stage doit être justifiée. Toute absence injustifiée peut faire l’objet de sanction disciplinaire. 

(Arrêté du 17 avril 2018 modifiant l’arrêté du 21 avril 2007, Titre II : de la formation, Chapitre 1er : présence et absence aux enseignements, Article 40)

Les motifs d’absence justifiables :

Les motifs d’absence qui sont reconnus justifiés sur présentation de pièces justificatives sont :

  • Maladie ou accident 
  • décès d’un parent au premier et second degré; possibilité de dérogation sur décision du directeur d’institut 
  • Mariage ou PACS
  • Naissance ou adoption d’un enfant
  • Fêtes religieuses
  • Journée défense et citoyenneté
  • Convocation préfectorale ou devant instance juridictionnelle
  • Participation à des manifestations en lien avec leur statut d’étudiant ou leur filière de formation

(Arrêté du 17 avril 2018 modifiant l’arrêté du 21 avril 2007, annexe 1)

Mandat d’élu : les élus étudiants au sein de leur institut de formation ou des instances dans lesquelles ils représentent les étudiants, bénéficient de jours d’absence pour assurer les activités liées à leur mandat. Ces absences sont considérées comme des absences justifiées. 

(Arrêté du 17 avril 2018 modifiant l’arrêté du 21 avril 2007 : Nouvelle gouvernance, Titre II : de la formation, Chapitre III : Droits et obligations des étudiants, Article 52)