Un transfert d’IFMK : comment ça se passe ?

Quelles sont les conditions pour changer d’IFMK ?

Un étudiant peut changer d’IFMK si les directeurs des deux instituts concernés donnent leur accord.

Comment se passe le transfert d’ECTS ?

Les crédits relatifs aux unités d’enseignement validées dans l’institut d’origine sont acquis à l’étudiant. Il valide dans le nouvel institut les crédits manquants à l’obtention de son diplôme.

Quels conseils pour un transfert d’IFMK ?

Le transfert d’IFMK reste relativement rare. D’autant plus que la question du financement est également à prendre en compte. En effet certains IFMK publics ou privés sont plus ou moins financés par la région. Ainsi le directeur de l’IFMK devra justifier auprès de la région en question pour quelle raison elle financerait un étudiant en plus s’il y a un changement de région, du montant du financement, ou parce que l’étudiant n’était tout simplement pas financé avant. 

Il est ainsi plus facile pour l’étudiant de se faire accepter dans un IFMK privé (et plus PBL) pour une situation de transfert d’Institut. Même si cela reste possible de trouver un IFMK financé qui accepte l’étudiant et que la région accepte de financer.

Il est donc conseillé à l’étudiant d’envoyer son dossier dans un maximum d’IFMK pour augmenter ses chances. 
De plus il aura de meilleur chance d’avoir des réponses suite à la CAC décidant des redoublements des étudiants déjà présent dans l’institut puisque cela signifie des places libérés dans une promotion. 

Une demande de transfert lors du changement de cycle (entre la K3 et la K4) sera favorisé car entre les instituts les ECTS peuvent être réparti différemment au sein d’un même cycle.
Tout comme un transfert suite à redoublement risque d’être défavorisé car les ECTS non validés dans l’institut d’origine ne correspondent pas forcément à ceux du nouvel institut. 

(Arrêté du 2 Septembre 2015, Titre I : Formation et certification, article 24)