Le numérique en santé - Le télésoin

Quelle différence entre télésoin et téléconsultation ?

Quelles séances de kinésithérapie sont réalisables en télésoin ?

De nombreux actes peuvent être dispensés grâce au télésoin. Cependant, la première séance, le bilan, doit toujours être réalisée en présentiel. Le soignant doit avoir vu au moins une fois le patient physiquement avant de pouvoir le prendre en charge par télésoin.

Vous trouverez dans le menu déroulant ci-dessous, tous les actes qu’il est possible d’effectuer en télésoin.

La rééducation vestibulaire et des troubles de l’équilibre nécessite une séance en présentiel.

  • Rééducation d’un membre et de sa racine, quelles que soient la nature et la localisation de la pathologie traitée ;
  • Rééducation de tout ou partie de plusieurs membres, ou du tronc et d’un ou plusieurs membres Rééducation du rachis et/ou des ceintures quelles que soient la nature et la localisation de la pathologie traitée ;
  • Rééducation de l’enfant ou de l’adolescent pour déviation latérale ou sagittale du rachis Rééducation des malades atteints de rhumatisme inflammatoire (pelvispondylite, polyarthrite rhumatoïde…) ;
  • Atteinte localisée à un membre ou le tronc ;
  • Atteinte de plusieurs membres, ou du tronc et d’un ou plusieurs membres ;
  • Rééducation abdominale pré-opératoire ou post-opératoire ;
  • Rééducation abdominale du post-partum ;
  • Rééducation maxillo-faciale en dehors de la paralysie faciale ;
  • Rééducation pour insuffisance veineuse des membres inférieurs avec retentissement articulaire et/ou troubles trophiques ;
  • Rééducation pour artériopathie des membres inférieurs ;
  • Rééducation de l’hémiplégie ;
  • Rééducation des affections neurologiques stables ou évolutives pouvant regrouper des déficiences diverses (commande musculaire, tonus, sensibilité, équilibre, coordination…) en dehors de l’hémiplégie et de la paraplégie – localisation des déficiences à un membre et sa racine – localisation des déficiences à 2 membres ou plus, ou d’un membre et à tout ou partie du tronc et de la face ;
  • Rééducation des maladies respiratoires, obstructives, restrictives ou mixtes (en dehors des situations d’urgence).