Le processus Erasmus, qu’est-ce que c’est ?

Le programme Erasmus + pour l’enseignement supérieur contribue à la réalisation d’un espace européen de l’enseignement supérieur en poursuivant plusieurs objectifs dont :

  • l’amélioration de la qualité et le renforcement de la dimension européenne de l’enseignement supérieur ;
  • l’accroissement de la mobilité des étudiants, des enseignants et du personnel universitaire ;
  • le renforcement de la coopération multilatérale
  • la transparence et la reconnaissance des qualifications acquises
  • l’internationalisation des établissements supérieur européen

Le programme favorise les actions de mobilité en Europe et à l’international pour les étudiants (périodes d’études ou de stage), le personnel enseignant, ainsi que l’ensemble des personnels des établissements d’enseignement supérieur.

Combien de temps dure un Erasmus ?

Dans l’arrêté de formation en masso-kinésithérapie la notion d’une période d’étude est utilisée pour cadrer le temps passé à l’étranger. La durée précise du séjour doit donc être établi par les deux directeurs d’établissement de formation. Elle dépend de s’il s’agit d’une période de stage ou de cours.

Quelles sont les modalités d’acceptation d’une période d’Erasmus ? 

Le projet d’une période d’étude à l’étranger doit être accepter par les deux directeurs d’établissements de formation.

Pour participer à un échange, les établissements d’enseignement supérieur doivent être titulaire de la charte d’Erasmus + pour l’enseignement supérieur (ECHE).

Combien d’Erasmus puis-je faire au cours de ma formation de masseur-kinésithérapeute ?

Le parcours de formation de masseur-kinésithérapeute permet la validation de deux périodes d’étude à l’étranger ce qui correspond à 2 fois 6 mois ou 1 fois 1 an pour la période d’études. Il est aussi possible de cumuler sur votre cursus initial une période d’étude à l’étranger et une période de stage à l’étranger. 

Quelles sont les unités d’enseignement validées par un Erasmus ? 

Lorsque l’étudiant a obtenu la validation de sa période d’étude par l’établissement étranger, il bénéficie des crédits européens correspondant à cette période d’études sur la base de 30 ECTS pour l’ensemble des unités d’enseignement d’un semestre. 


(Arrêté du 2 Septembre 2015, Titre I : Formation et certification, article 23)